C’est Ancel Keys, un scientifique américain, qui dans les années ’70 a voulu comprendre pourquoi les maladies cardiovasculaires étaient en hausse. Il a affirmé que le coupable était le gras saturé. Pourtant plusieurs facteurs pouvaient expliquer la hausse des maladies cardiovasculaires : le nombre élevé de fumeurs dans les années ’70, l’augmentation de la consommation de nourritures industrielles avec l’arrivée des femmes sur le marché du travail et l’arrivée des gras trans. Son étude est aujourd’hui remise en question, la démarche scientifique n’a pas été respectée. Des chercheurs comme Dr Stephen Phinney, Dr Jeff Volek et Dr Tim Noakes ont cherché à comprendre pourquoi la diète faible en gras, qui devait diminuer le risque de maladie cardiovasculaire, ne répondait pas du tout aux attentes. Ils ont découvert que les gras saturés ne sont pas nocifs pour le cœur et pour la santé. Ils ont plutôt un effet protecteur. Ce qui cause les maladies cardiovasculaires et est à l’origine de plusieurs maladies, c’est l’inflammation. Première source d’inflammation se sont les glucides. Une autre source importante d’inflammation sont les oméga-6. Il est donc aussi important d’éliminer les aliments qui n’ont pas un bon ration oméga-3/oméga-6 (viande industrielle, huile de canola, …).  Le résultat de ces études est très bien expliqué dans le livre « le grand mythe du cholestérol » du Dr J. Bowden et du Dr S. Sinatra.
Le régime cétogène a été développé au départ pour le traitement de l’épilepsie. Les mécanismes ne sont pas tous compris, mais il semble que les corps cétoniques, notamment l’acide βéta-hydroxybutyrique a un effet anti convulsif. D’autres part, l’utilisation du gras par le cerveau semble modifier le PH et créer un environnement moins favorable aux pertes de conscience. Les mécanismes d’actions sont encore une fois incompris, ça fonctionne mais on ne sait pas trop pourquoi. Même si le régime cétogène est utilisé pour les épilepsies résistantes depuis plus de 80 ans. On en sait plus sur le mécanisme de ses bénéfices contre le cancer, qui ont été découverts plus récemment. 

Est-houmous bon pour la perte de poids


On ne va pas réinventer le fil à couper le beurre. Aujourd’hui les termes keto ou détox sont ultra tendance mais, ce qu’on ignore est qu’ils étaient déjà utilisés il y a plus de cent ans. En effet c’est en 1911 qu’un médecin français a apporté sa contribution au régime le plus en vogue au moment où je vous parle : le régime cétogène. L’équipe du docteur A. Marie, a réalisé à l’asile de Villejuif la première étude scientifique pour juger de l’efficacité de ce qui va devenir le régime cétogène (ketogenic diet) sur le traitement de l’épilepsie.

Ou etait Amin Dada enterre


On ne va pas réinventer le fil à couper le beurre. Aujourd’hui les termes keto ou détox sont ultra tendance mais, ce qu’on ignore est qu’ils étaient déjà utilisés il y a plus de cent ans. En effet c’est en 1911 qu’un médecin français a apporté sa contribution au régime le plus en vogue au moment où je vous parle : le régime cétogène. L’équipe du docteur A. Marie, a réalisé à l’asile de Villejuif la première étude scientifique pour juger de l’efficacité de ce qui va devenir le régime cétogène (ketogenic diet) sur le traitement de l’épilepsie.

Ou etait Amin Dada enterre


Quand tout va bien, nous vivons en symbiose avec elles, c’est à dire qu’elles survivent grâce à nous, et qu’en échange, nous profitons de leur travail de décomposition. Mais il arrive que des bactéries pathogènes et des levures s’installent en grandes quantités, ne laissant plus la place aux bonnes bactéries. On appelle alors cet état la dysbiose, car nous souffrons de la présence de ces intrus.

regime ceto d'un mois


Je cuisine souvent avec l’aide de mon thermomix TM5, et celui-ci est resté mon allié en boulangerie, même après avoir adopté une alimentation très pauvres en glucides, voire cétogène la plupart du temps. Il permet d’obtenir des textures incomparables, et c’est d’ailleurs le roi des soupes (voir soupe aux courgettes). Pour le pain aussi, il est un pro. Ayant comparé avec le kitchenaid, dont le mécanisme est plus proche des outils des professionnels de la boulangerie, j’ai remisé ce dernier pour ne garder que mon thermomix, qui est bien plus polyvalent et presque aussi performant.

Ou les Kardashian mangent

×