Bien sûr, un tel changement métabolique ne se fait pas en quelques heures. Le plus souvent, il faut trois jours pour activer cette voie énergétique alternative. Et ce, à la condition de réduire considérablement nos apports en glucides, et de les limiter uniquement à 30 ou 50 grammes par jour. La production des corps cétoniques débute à la fin de la première journée de privation de glucides. Néanmoins, trois journées sont nécessaires pour permettre au corps de couvrir jusqu’à 40 % de ses besoins énergétiques à l’aide des corps cétoniques. Cette durée peut varier en fonction des individus.

alimentation ceto zomato


Je suis débutante et je lis énormément sur le sujet (pas encore des livres mais plus sur internet et les réseaux sociaux…) je débute très lentement et c’est le premier article que je lis qui encourage vraiment ce genre de départ. C’est beaucoup d’habitudes ancrées dans nos façons de faire qu’il faut revoir 🙂 Juste intégrer le beurre dans ma cuisson c’est quelque chose!!! bannir la margarine ouf!! Pour ma part je veux m’initier à ce mode de vie pour m’aider à diminuer l’inflammation qui se manifeste à la baisse d’oestrogène à la pré-ménopause. J’ai aussi diminuer beaucoup les pâtes-pain-patates…alors oui je débute lentement!!! merci!!!
Les graisses saturées ne sont toutefois pas aussi mauvaises pour la santé qu’on l’a longtemps pensé. Le fait est simplement qu’ils se trouvent souvent dans les produits transformés. Des études plus récentes, à partir de 2010, ont révélé qu’il n’y a pas de lien entre les graisses saturées comme celles du beurre et le risque de maladies cardiovasculaires ou de décès prématuré (source, source).
Extrêmement pauvre en glucides, ce régime ne convient pas aux sportifs. Les personnes qui pratiquent des sports explosifs comme les haltérophiles déclarent notamment souffrir d’une mauvaise récupération musculaire lorsqu’elles consomment peu de glucides (source). Certaines personnes déclarent vivre parfaitement avec très peu de glucose, mais ce sont surtout les personnes au mode de vie sédentaire.

J’ai voulu commencer un regime cétogène comme je voulais me detacher le plus possible du sucre, mais je trouve ce regime beaucoup trop contraignant. Du coup j’ai télécharger Yazio (https://www.yazio.com/fr/calcul-poids-ideal) pour determiner mon poids idéal, compter mes calories et surtout mes macros. Je voulais réduire le plus possible mon apport en sucre, et me rapprocher le plus possible du regime cétogène pour voir si ca ferait une difference. Je dois dire que les résultats ont vraiment été bons, donc pourquoi pas essayer le regime cétogène sur une ou deux semaines voir ce que ca donne 🙂

Combien pouvez-vous perdre du poids sur un regime faible en glucides


Le régime cétogène a été développé au départ pour le traitement de l’épilepsie. Les mécanismes ne sont pas tous compris, mais il semble que les corps cétoniques, notamment l’acide βéta-hydroxybutyrique a un effet anti convulsif. D’autres part, l’utilisation du gras par le cerveau semble modifier le PH et créer un environnement moins favorable aux pertes de conscience. Les mécanismes d’actions sont encore une fois incompris, ça fonctionne mais on ne sait pas trop pourquoi. Même si le régime cétogène est utilisé pour les épilepsies résistantes depuis plus de 80 ans. On en sait plus sur le mécanisme de ses bénéfices contre le cancer, qui ont été découverts plus récemment.
Le régime cétogène se caractérise par d’importants changements dans notre assiette, et dans nos habitudes ! Chaque jour, les personnes qui suivent ce régime doivent se limiter à 50 grammes de glucides, ce qui représente environ 5 % des calories ingérées au cours des repas. On estime qu’une alimentation normale fournit entre 45 et 65 % de calories sous la forme de glucides. À cette quantité de glucides viennent s’ajouter 20 % de protéines, et 75 % de lipides. L’alimentation cétogène renverse donc totalement nos habitudes et les principes de la traditionnelle pyramide alimentaire. Ces changements nécessitent le plus souvent un temps d’adaptation.

Notre alimentation moderne est trop riche en sucres pour rester en bonne santé. Nous consommons des quantités de glucides dignes de marathoniens alors que nous sommes de plus en plus sédentaires. Le pendant de ce travers est l’explosion du surpoids, de l’obésité, du syndrome métabolique et du diabète, ainsi que de toutes les autres pathologies qui en découlent. Le régime cétogène succède au paléo dans les régimes les plus prisés ces derniers temps, en raison notamment de son efficacité rapide à faire mincir ceux qui le pratiquent. Ce régime fait la part belle aux graisses, et aux protéines en moindre mesure. Le fromage et la charcuterie y ont une place de choix.


J’ai des crises d’hyperphagie plus ou moins fréquentes et dans ces cas-là l’obsession du sucre est horrible. Peu importe que j’ai faim ou non, l’envie irrépressible est là. Je nuancerais donc quand vous dites que cette alimentation est “facile” à tenir sur le long terme, car pas restrictive. Si on n’a pas de dépendance ou que l’on a une relation saine avec la nourriture peut-être, mais sinon ça reste un combat de chaque instant 🙂 !
Les graisses saturées ne sont toutefois pas aussi mauvaises pour la santé qu’on l’a longtemps pensé. Le fait est simplement qu’ils se trouvent souvent dans les produits transformés. Des études plus récentes, à partir de 2010, ont révélé qu’il n’y a pas de lien entre les graisses saturées comme celles du beurre et le risque de maladies cardiovasculaires ou de décès prématuré (source, source).
La mise en œuvre d’un régime cétogène permet de réduire considérablement le stress oxydant, et d’augmenter les défenses antioxydantes de notre organisme. De plus, ce régime alimentaire favorise la diminution des inflammations chroniques, de la consommation d’oxygène et même de la pression artérielle. Adopter un régime cétogène est bénéfique pour la prévention cardio-vasculaire et pour réduire la circulation plasmatique des acides gras saturés (3). 

Quel lait a moins de sucre

×