La résistance à l’insuline est un sérieux problème qui se développe lentement dans notre corps. Elle est liée à quasiment toutes les maladies chroniques. Tu peux en apprendre davantage dans cet article que je lui consacre. En résumé l’excès de glucides rend notre foie et nos muscles résistants à l’insuline. Notre pancréas va produire plus d’insuline pour les forcer à stocker l’excès de sucre. Cava les rendre encore plus résistant à l’insuline. C’est un véritable cercle vicieux qui s’alimente au fil des années et amène soit le diabète, l’obésité, tension artérielle ou problème cardiaque et athérosclérose ou une combinaison de toutes ces maladies en fonction des personnes.

Est-ce bon lait pour la colite


Pour suivre ce régime, vous devrez également réduire considérablement vos apports en glucides. Limitez votre consommation de fruits et tournez-vous vers des légumes pauvres en sucres. Ce sont eux qui vont représenter la majeure partie de vos apports en glucides. En ce qui concerne les protéines, les apports recommandés sont similaires à ceux que l’on retrouve dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Le régime cétogène ne changera donc pas grand-chose à ce niveau. Intégrez des protéines d’origine végétale ou animale en diversifiant au maximum les sources.
1 – L’étude qui a conclu par cette affirmation a été réalisée sur des souris. Or les souris ne sont pas comme les humains au niveau métabolique. Elles ne vont pas grossir ou développer des maladies de la même manière que les humains. Les médias font souvent l’erreur de s’appuyer sur des études faites sur des animaux alors qu’il existe des études cliniques bien plus précises et parlantes. De plus l’étude a été effectuée sur une période de trois jours: même pas le temps qu’il faut pour s’adapter à une alimentation cétogène…

Quels sont les bons snacks cetoniques sur la route


La décomposition des macros nutriments à l’origine du régime cétogène est calculée en fonction du poids des aliments. Il existe plusieurs protocoles, mais les plus connus sont les 2:1, 3:1 et 4:1. Ces chiffres représentent la proportion du gras par rapports aux autres macros nutriments. Le 2:1 signifie que le poids des graisses consommées dois être deux fois le poids total des protéines et glucides consommées. Par exemple 200 grammes de gras pour 100 grammes de protéines et glucides combinés. Le respect de ces proportions est extrêmement difficile hors d’un contexte médical. D’autre part on constate que les personnes entrent en cétose sans avoir à consommer autant de gras. C’est pourquoi récemment les personnes qui suivent le régime cétogène appliquent les proportions suivantes :

Faible teneur en glucides sont les tomates


La mise en œuvre d’un régime cétogène permet de réduire considérablement le stress oxydant, et d’augmenter les défenses antioxydantes de notre organisme. De plus, ce régime alimentaire favorise la diminution des inflammations chroniques, de la consommation d’oxygène et même de la pression artérielle. Adopter un régime cétogène est bénéfique pour la prévention cardio-vasculaire et pour réduire la circulation plasmatique des acides gras saturés (3).

Quel lait a moins de sucre

×