Il s’avère que le régime cétogène peut, en plus d’améliorer la sensibilité du corps à l’insuline, et d’augmenter la capacité de l’organisme à utiliser les lipides à l’effort, optimiser plusieurs autres mécanismes favorables aux performances sportives. Et notamment une augmentation des défenses naturelles contre les infections et la réduction des lactates. Sans compter les moindres dommages membranaires.

Effectivement, les premiers jours, certaines personnes peuvent ressentir ces symptômes comparables à ceux de la grippe : Maux de tête, fatigue, difficultés de concentration, courbatures. Ces symptômes sont le signe que le corps est en train de s’adapter à sa nouvelle alimentation. Il est en train de modifier sa source d’énergie principale du glucose vers le gras. Cette période dure en moyenne 2 semaines. Elle n’est toute fois pas systématique. Beaucoup de personnes débutant l’alimentation cétogène ne ressentent aucun de ces effets secondaires. 

Combien de glucides ne Kim Kardashian manger un jour

×