Un article sur cette diète très complet et instructif. J'ai deja çommencé depuis six mois une alimentation IGB. Tout en continuant évidemment cette diète, trop de bienfaits constatés, péut on faire un régime cétonique partiellement ? Un jour ou deux par semàine par exemple oú bien qu'un seul repas de ce genre par jour. Sur une trop longue durée ce qui me gêne c'est de sauter le fruit en fin de repas.

Quel est le meilleur alcool a boire sur ceto


L’intestin est constitué de villosités très fines, repliées sur elles-mêmes, qui, si on les étendait les unes à côté des autres à plat recouvriraient un terrain de foot. Elles sont disposées selon ce qu’on appelle une « jonction serrée », c’est à dire une sorte de maillage suffisamment poreux pour laisser passer les aliments bien digérés, mais suffisamment serré pour empêcher le passage des aliments non digérés et des déchets (bile, fibres, cellules mortes, toxines, bactéries mortes).
Quand tout va bien, nous vivons en symbiose avec elles, c’est à dire qu’elles survivent grâce à nous, et qu’en échange, nous profitons de leur travail de décomposition. Mais il arrive que des bactéries pathogènes et des levures s’installent en grandes quantités, ne laissant plus la place aux bonnes bactéries. On appelle alors cet état la dysbiose, car nous souffrons de la présence de ces intrus.

regime ceto d'un mois


Pour répondre a ta question, quand on parle de glucides, on parle du macronutriment glucide (lien wikipedia pour en savoir plus).Dans les faits, chaque aliment contient une certaine proportion des trois macronutriments principaux: protéines, glucides, lipides. Donc quand on parle d’une alimentation riche ou pauvre en glucides, on veut dire riche ou pauvre en macronutriment glucide, et ce indépendamment de son origine. En espérant avoir répondu a ta question ^^
D’abord, qu’est-ce que la dysbiose intestinale ? C’est un déséquilibre dans votre microflore intestinale (2 kg de bonnes et moins bonnes bactéries en tout, qui produisent, pour les unes (bactéries saccharolytiques, agissant sur les hydrates de carbone), une fermentation prédominante dans la 1ère partie de votre colon (colon ascendant droit). Cette fermentation faiblit peu à peu, pour laisser la place à une putréfaction prédominante (à bactéries protéolytiques, agissant sur les acides aminés des protéines, dans le colon descendant gauche terminal).
C’est Ancel Keys, un scientifique américain, qui dans les années ’70 a voulu comprendre pourquoi les maladies cardiovasculaires étaient en hausse. Il a affirmé que le coupable était le gras saturé. Pourtant plusieurs facteurs pouvaient expliquer la hausse des maladies cardiovasculaires : le nombre élevé de fumeurs dans les années ’70, l’augmentation de la consommation de nourritures industrielles avec l’arrivée des femmes sur le marché du travail et l’arrivée des gras trans. Son étude est aujourd’hui remise en question, la démarche scientifique n’a pas été respectée. Des chercheurs comme Dr Stephen Phinney, Dr Jeff Volek et Dr Tim Noakes ont cherché à comprendre pourquoi la diète faible en gras, qui devait diminuer le risque de maladie cardiovasculaire, ne répondait pas du tout aux attentes. Ils ont découvert que les gras saturés ne sont pas nocifs pour le cœur et pour la santé. Ils ont plutôt un effet protecteur. Ce qui cause les maladies cardiovasculaires et est à l’origine de plusieurs maladies, c’est l’inflammation. Première source d’inflammation se sont les glucides. Une autre source importante d’inflammation sont les oméga-6. Il est donc aussi important d’éliminer les aliments qui n’ont pas un bon ration oméga-3/oméga-6 (viande industrielle, huile de canola, …).  Le résultat de ces études est très bien expliqué dans le livre « le grand mythe du cholestérol » du Dr J. Bowden et du Dr S. Sinatra.

Pouvez-vous boire du cafe pendant le jeune

×